Mohamed Ramadan – Paris Dubaï Lyrics

Paris Dubaï Lyrics By Mohamed Ramadan

Ils connaissent pas ma vie, j’dormais à même le ciment
Suis-moi ma chérie, j’t’emmène au pays du vent
Un coup, elle dit : “Oui” (Ouais), un coup, elle dit : “Nan” (Nan)
Qu’est-ce qu’elle a cette gadji ? Elle joue avec mes sentiments (Pah, pah, pah)
Moha c’est le dum, Moha c’est le sang
J’clippe devant les pyramides, j’suis un fennec tah Alger Centre (Ouais)
Moha c’est le dum, Moha c’est le sang (Ouh)
J’clippe devant les pyramides, j’suis un fennec tah Alger Centre

Matar w daa fi Bériz, matar w daa fi Dubaï
Elle écoute Soolking et Mohamed Ramadan
Matar w daa fi Bériz, matar w daa fi Dubaï (Eh, eh)
Tasmae Soolking wil Mohamed Ramadan

Matar w daa fi Bériz, matar w daa fi Dubaï (Yeah)
Elle écoute Soolking et Mohamed Ramadan (Eh)
Matar w daa fi Bériz, matar w daa fi Dubaï (Eh, eh)
Tasmae Soolking wil Mohamed Ramadan (Eh, eh)

Oh, oh-oh, oh-oh-oh, matar w daa baby
Oh, oh-oh, oh-oh-oh, matar w daa habibi
Oh, oh-oh, oh-oh-oh, matar w daa baby
Oh, oh-oh, oh-oh-oh

Matar w daa fi Bériz, matar w daa fi Dubaï (Eh, eh)
Elle écoute Soolking et Mohamed Ramadan (Pah, pah)
Matar w daa fi Bériz, matar w daa fi Dubaï (Brr)
Tasmae Soolking wil Mohamed Ramadan (Eh, eh)
Matar w daa fi Bériz (Ouh), matar w daa fi Dubaï (Ouh)
Tasmae Soolking wil Mohamed Ramadan (Eh, eh)

Matar w daa baby